Comment le contexte historique influe-t-il sur la conception ?

 In Non classé

Fiche prise en compte situation problème.

Titre de la séquence : Les différentes solutions techniques.

Problématique : Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception ?

Compétences abordées : Relier les évolutions technologiques aux inventions et innovations qui marquent des ruptures dans les solutions techniques.

Séance 1 :

Les différentes solutions techniques

I- L’adaptation à une région

Il existe différentes solutions
techniques
pour réaliser les fonctions que doit assurer un objet technique.

Le choix d’une solution plutôt qu’une autre peut dépendre du
lieu où se trouve l’objet qui est
utilisé
. Par exemple, le système de connexion au réseau téléphonique sur
Tahiti est différent de celui utilisé dans les îles (doc.1).

II- L’adaptation à une époque :

Le choix d’une solution peut aussi dépendre de l’époque d’utilisation de cet objet.
Aujourd’hui, pour se connecter au reste du monde, on n’utilise plus les mêmes
solutions (doc. 2).

III- L’évolution des attentes et des goûts

Les objets techniques changent avec le temps, même si leur
usage reste globalement identique.

Certains changements sont dus à l’évolution des attentes et
des goûts des gens.

Doc 1 – Les liaisons téléphoniques et Internet.

En matière de télécommunications, l’OPT (Office des postes et télécommunication) a pour mission de raccorder toute la Polynésie-Française sur un même réseau téléphonique, en plus de la gestion du courrier postal.
Au début du XXème siècle, des câbles en cuivres ont été posés par voie aérienne sur toute l’île de Tahiti par la société ETT (Electricité et Téléphone de Tahiti), pour relier toutes les maisons, bâtiments au réseau téléphonique
public.

Malheureusement, ces liaisons aériennes ont été détruites lors des passages des quatre cyclones fin 1982, début 1983. Suite à ces catastrophes naturelles, l’OPT a décidé de poursuivre la pose de ses câbles par voie souterraine.

En ce qui concerne les îles, tels que Moorea, des liaisons hertziennes ont été privilégiées pour raccorder les îles sur le réseau téléphonique.

L’automatisation des liaisons avec les Archipels éloignés a nécessité la création du réseau Polysat, utilisant la technique de la transmission par satellite.

De même pour les liaisons avec l’internationale (les autres pays), l’OPT louait des liaisons satellitaires à Intelsat (Satellite américain) à des prix excessifs. La bande passante allouée aux connexions Internet était dérisoire (56 Kb/s par abonné en 1996 et 512 Kb/s en 2006).

L’arrivé du câble Honotua en septembre 2010 a résolu en parti ces coûts de location et de bande passante avec le satellite. Depuis, les internautes bénéficient d’une connexion ADSL sans limitation de téléchargement.

Depuis décembre 2015, Vini propose la box « tripleplay » comprenant le téléphone, la télévision et la connexion Internet (par fibre au choix de l’abonné).

L’arrivé de la fibre chez l’abonné permet d’atteindre des débits de 20 Mb/s pour les particuliers et 50 Mb/s pour les entreprises. D’ici Noël 2018, ce sont les Tuamotu et les Marquises qui seront reliés par une fibre optique appelée Natitua pour obtenir des débits plus importants et pour réduire les cou^tes de liaisons satellitaires. Il est possible de suivre l’évolution sur le site www.natitua.pf.

1) Soulignez en rouge dans le document 1, tous les éléments représentants une contrainte et en bleu tous les éléments qui apportent des solutions.

2) Pourquoi jusqu’à présent
l’OPT a privilégié des liaisons Hertziennes avec les îles de l’archipel de la
société et non des liaisons satellitaires ?

3) Pourquoi employer des
liaisons satellitaires avec les autres archipels et non des liaisons
hertziennes ?

4) Quels avantages apporte le câble Honotua ?

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search